BPM : accompagnement pharmaceutique

Le pharmacien au cœur de la prise en charge des patients atteints de maladie chronique.

Mis en œuvre suite à la signature en 2012 de la convention nationale organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d'officine et l'assurance maladie, l'accompagnement pharmaceutique constitue l'un des principaux moyens permettant aux pharmaciens d'assurer la prise en charge personnalisée et optimale du patient. (1)

L’entretien pharmaceutique doit notamment permettre (1) :

  • De renforcer les rôles de conseil, d'éducation et de prévention du pharmacien auprès des patients ;
  • De valoriser l'expertise du pharmacien sur le médicament ;
  • D'évaluer la connaissance par le patient de son traitement ;
  • De rechercher l'adhésion thérapeutique du patient et l'aider à s'approprier son traitement ;
  • D'évaluer, à terme, l'appropriation par le patient de son traitement.

BPM : accompagnement pharmaceutique

L’entretien pharmaceutique, des champs d’action définis

Ces entretiens pharmaceutiques s’organisent autour d’axes ayant été identifiés comme majeurs au vu de l’impact sanitaire et financier entrainés par le défaut d’observance et les évènements iatrogéniques y survenant. Par exemple, il est estimé que près de 15. 000 hospitalisations et 1000 décès par an sont liés à un asthme en 2012 et que 31% des cas d’accidents iatrogéniques sont dus aux anticoagulants. (2)

Si dans un premier temps, ces entretiens étaient réservés aux patients sous anticoagulants oraux ou asthmatiques sous corticoïdes inhalés, la signature de l’avenant 12 en novembre 2017 et 21 en juillet 2020 ont permis d’en élargir le champ d’action. (3)

Aujourd’hui, l’accompagnement pharmaceutique se décline autour de 4 types d’entretiens pouvant être réalisés à l’officine, et dont l’accès à chacun requiert des conditions d’éligibilité bien précises. (4)

Simplification du mode de rémunération des pharmaciens

Alors que ces accompagnements - sans reste à charge financier pour le patient respectant les conditions d’éligibilité – s’inscrivaient dans un premier temps dans le cadre des rémunérations sur objectifs de santé publique (Rosp), la promulgation de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2020 instaure désormais une facturation à l’acte perçue par le pharmacien. (3,4)

BPM : accompagnement pharmaceutique

* Entretien d’évaluation (ou entretien initial) + 2 entretiens thématiques
** L’entretien de recueil, l’analyse des traitements, la transmission de l’analyse, l’entretien conseil et l’entretien de suivi de l’observance.

Références:

  1. Arrêté du 4 mai 2012 portant approbation de la convention nationale organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d’officine et l’assurance maladie, JORF n° 0107 du 6 mai 2012, article 10-2.
  2. Assurance Maladie, L’accompagnement pharmaceutique. Un patient chronique mieux pris en charge - 2019.
  3. AMELI (Jan. 2021). Avenants. https://www.ameli.fr/pharmacien/textes-reference/textes-conventionnels/a...
  4. Arrêté du 9 mars 2018 portant approbation de l'avenant 12 à la convention nationale du 4 mai 2012, organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d’officine et l’assurance maladie, JORF n°0063 du 16 mars 2018, texte 19.

Contenu fourni par Pfizer PFE France. Société par actions simplifiée au capital de 32.113.147 €. Siège social 23-25 avenue du Docteur Lannelongue - 75014 Paris.
807 902 770 RCS Paris.Réf PP-GEP-FRA-1263. Page mise à jour le 09/03/2021

BPM : quels enjeux ?

Les projections sur l’évolution démographique en France dans les futures années selon un scénario qui suppose que les tendances démographiques actuelles se maintiennent montrent une forte augmentation de la population et de la part des personnes âgées. Selon l’INSEE, en 2050, il est estimé que les personnes de plus de 60 ans représenteront plus d’un tiers de la population française. (1)

Les personnes âgées, une population à risque iatrogénique élevé

Les personnes âgées, souvent polypathologiques, sont plus enclines à la polyconsommation médicamenteuse. En 2013, il était estimé que seulement 12% des plus de 75 ans ne présentaient aucune maladie détectable et que 50% des personnes âgées consommaient régulièrement plus de sept médicaments différents. (2)

Nombre de pathologies pour les 75 ans ou plus par personne (2)

BPM : quels enjeux ?

Par ailleurs, chez les personnes âgées, tandis des modifications physiologiques d’organes comme le foie et les reins peuvent perturber l’élimination des médicaments, le déclin des capacités cognitives rend plus difficile le suivi de traitements complexes. La diminution des fonctions physiologiques et cognitives combinée à la polymédication font donc des sujets âgés une population particulièrement exposée au risque iatrogénique. (3)

La iatrogénie médicamenteuse a un coût humain et économique très élevé chez le sujet âgé. Dans cette population, elle serait responsable de plus de 10% des hospitalisations, et de près de 20% chez les octogénaires.(4) De plus, 30 à 60% des évènement iatrogéniques seraient prévisibles et évitables puisqu’ils sont le plus souvent la conséquence d’une erreur thérapeutique (mauvaise indication, non-respect des contreindications, posologie excessive ou traitement trop prolongé), d’une mauvaise observance du traitement ou d’une automédication inappropriée chez des patients polymédiqués, âgés et « fragiles ».(5)

L’engagement Viatris

Mieux prescrire chez le sujet âgé est ainsi devenu un enjeu de santé publique. (4) Depuis la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, les pouvoirs publiques ont fait de la lutte contre la iatrogénie médicamenteuse une priorité, particulièrement à travers la Stratégie Nationale de Santé (2018-2022).

« Dans les prochaines années, il sera donc nécessaire de […] lutter contre la polymédication et la iatrogénie, notamment chez la personne âgée ».

Extrait de la stratégie nationale de santé (2018-2022)

En tant qu’acteur de santé mondiale, Viatris soutient la stratégie nationale de santé en mettant à votre disposition le MOOC iatrogénie médicamenteuse ainsi que des outils dont l’objectif est de sensibiliser les professionnels de santé au risque de iatrogénie médicamenteuse chez les sujets âgés, aux moyens de le prévenir et le cas échéant de le gérer à toutes les étapes du parcours de soins.

Je télécharge la brochure Pharmacien "Optimisez les prescriptions"

Je télécharge la brochure Médecin "Optimisez les prescriptions"

Références:

  1. INSEE. INSEE première n°1652, Juin 2017.
  2. Calvet. L (DRESS). Dépenses de santé, hospitalisations et pathologies des personnes âgées de 75 ans ou plus, comptes nationaus de santé – édition 2012.
  3. LEEM. mobilisation inédite de plus d'1 million d'acteurs de santé pour promouvoir le "Bon usage" du médicament https://www.leem.org/sites/default/files/2018-04/DP-Collectif_0.pdf LEEM. https://www.leem.org/sites/default/files/2018-04/DP-Collectif_0.pdf
  4. HAS (2005). Consommation médicamenteuse chez le sujet âgé.
  5. AFSSAPS (2005). Prévenir la iatrogénèse médicamenteuse chez le sujet âgé.

Contenu fourni par Pfizer PFE France. Société par actions simplifiée au capital de 32.113.147 €. Siège social 23-25 avenue du Docteur Lannelongue - 75014 Paris.
807 902 770 RCS Paris. Réf PP-GEP-FRA-1263. Page mise à jour le 09/03/2021

BPM : programme d'accompagnement au pharmacien

Parce que le pharmacien occupe une place centrale dans la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques, Viatris, dans sa démarche de mise en place de services dédiés à l’officine, met à disposition des pharmaciens des outils retraçant les différentes étapes du Bilan Partagé de Médication.

Dans cette approche, Viatris a notamment développé un document interactif de support au pharmacien, facilitant la réalisation de l’Entretien de recueil d’informations, entretien conseil avec le patient, entretien de suivi de l’observance, ainsi qu’un guide d’entretien, reprenant les grands principes du Bilan Partagé de Médication.

Processus officiel du Bilan Partagé de Médication en 4 étapes (1)

BPM : programme d'accompagnement au pharmacien

 

BPM : programme d'accompagnement au pharmacien

Kit pratique regroupant les différents outils et retraçant les différentes étapes du Bilan Partagé de Médication.

Je télécharge la pochette interactive

BPM : programme d'accompagnement au pharmacien

Guide pratique d’aide à la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques.

Je télécharge le Guide Bilan Partagé de Médication

Références:

  1. HAS. Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé – Guide version février 2018.

Contenu fourni par Pfizer PFE France. Société par actions simplifiée au capital de 32.113.147 €. Siège social 23-25 avenue du Docteur Lannelongue - 75014 Paris.
807 902 770 RCS Paris. Réf PP-GEP-FRA-1263. Page mise à jour le 09/03/2021

Bilan partagé de médication - Matériel à télécharger

Bilan partagé de médication - Matériel à télécharger

Bilan partagé de médication - Matériel à télécharger